Les grenades françaises

Ces pages sont une réunion de renseignements, schémas, photos d'époque ou de grenades collectées par différentes sources du net mais aussi d'articles et livres spécialisés ou livrets d'instruction. Mon attention s'est portée sur son historique, les nombreux modèles français et leur évolution au fil du temps jusqu'à nos jours. 

Dans la mesure de ma mémoire, je citerais mes sources le plus souvent possible ou les articles de référence. Les liens des sites sources sont obtenus en cliquant sur la photo ou en référencés en bas de texte. Les photos sans liens sont sauf oubli personnels et libres d'utilisation. Si certaines photos postées sur internet vous appartiennent, n'hésiter pas à en demander le retrait. Si vous souhaitez ajouter des précisions, enrichir l'iconographie, écrire ou réécrire une section pas de problème. Le site est ouvert à toute proposition.


 

 

 

En France, les grenades sont classées en catégorie A, munitions militaires en détention interdite. Il n'existe pas comme pour les armes à feu ou les cartouches de collection, de normes de neutralisation admises par l'administration. La collection de grenades, bien entendu vides de toute substance explosive et totalement inertes est uniquement tolérée.

Ce site ne se veut en aucun cas être un manuel de reconnaissance des fouilles de terrain de guerre et encore moins de déminage des trouvailles héritées de grand papa. Ces objets sont des armes de guerre conçuent pour tuer et pouvant rester actif et très instable sous terre encore de nos jours.  En cas de découverte fortuite sans en connaître l'état et l'origine, elles ne doivent en aucun cas être manipulées. Contactez la gendarmerie ou votre commisariat de police qui vous mettra en contact avec le service de déminage le plus proche de votre ville.