35 - Les grenades incendiaires d'après-guerre

Grenade au phosphore Mle 1951 :

Elle comprend un corps de forme ovoïde, constitué par deux demi-coquilles en acier, assemblés par sertissage. Son poids total est de 440 g avec un chargement composé de 200 g de phosphore blanc. Elle est amorcée au moyen d’un bouchon-allumeur automatique Mle 1935, à détonateur renforcé, à retard de 5 secondes.  Les projections de particules de phosphore enflammé sont projeté dans un rayon de 12 m. Les particules les plus volumineuses atteignent 30 m. Le bouchon allumeur accompagne de phosphore enflammé, est dangereux jusqu’à 60 m. La durée de la combustion est de 2 minutes maximum.
Les grenades sont transportées en caisses en bois doublée d’un caisson métallique étanche de 17 Kg contenant 18 grenades groupées par 3 dans des conteneurs métalliques et 18 bouchons-allumeurs placés par 2 dans des étuis métalliques. 

Of 1951

Grenade au phosphore Mle 1959 :

Elle comprend un corps de forme cylindro-ogivale en fer blanc, avec un fond serti assemblés.. Son poids total est de 420 g avec un chargement composé de 210 g de phosphore blanc. Elle est amorcée au moyen d’un bouchon-allumeur automatique Mle 1935, à détonateur renforcé, à retard de 5 secondes. Les caractéristiques sont identiques à la précédente ainsi que le conditionnement en caisse.

Of 1959
French of 59 phosphorous grenade

Grenade au phosphore Mle 1960 :

Elle comprend un corps de forme cylindro-ogivale en aluminium, avec un fond soudé. Son poids total est de 420 g avec un chargement composé de 230 g de phosphore blanc. Elle est amorcée au moyen d’un bouchon-allumeur automatique Mle 1935, à détonateur renforcé, à retard de 5 secondes.  Les caractéristiques sont identiques à la précédente ainsi que le conditionnement en caisse de 16 Kg.

 

Of 1960

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire