36 - Les grenades fumigènes d'après-guerre

Grenade à main à fumée colorée Mle 1953 M 1958 :

Elle est constituée d’un corps de forme cylindrique, en fer blanc. La partie supérieure  reçoit la bague de raccordement du bouchon allumeur et est percé de plusieurs évents obturés par une rondelle de plomb. Elle contient 200 g de composition fumigène allumé par un comprimé en poudre noire pour les grenades type ECP ou par une mèche à étoupille pour les grenades type Ruggieri.

Elle est amorcée au moyen d’un bouchon allumeur automatique Mle 1935, à renforçateur  en poudre noire, à retard de 2 secondes.
Son poids est de 440 g (avec bouchon allumeur).
La couleur émise était rouge, vert, jaune ou bleu pendant une durée moyenne de 60 secondes. La zone dangereuse à la mise à feu est évaluée à un rayon de 4 m. Le conditionnement se faisait par boîte métallique étanche contenant 8 grenades amorcées et par caisses en bois de 35 Kg contenant 6 boîtes, soit 48 grenades.

Grenade fumigène Mle 1956 :

Elle comprend un corps de forme cylindrique, d’un diamètre de 55 mm et d’une hauteur de 160 mm en tôle d’acier doux, percé de deux évents à la partie supérieure. La partie supérieure reçoit la bague de raccordement du bouchon allumeur et la partie supérieure comporte une bague filetée mâle de raccordement qui permet d’assembler les grenades en série. Elle contient un chargement à base d’hexachloréthane de 275 g.

Elle est amorcée au moyen d’un bouchon-allumeur automatique Mle 1935, à renforçateur  en poudre noire, à retard de 2,5 secondes (bouchon-allumeur modifié Alsetex).
Le poids de la grenade sans allumeur 395gr et 500 g avec bouchon-allumeur.

L’émission de fumée se fait 8 secondes après l’amorçage, pour une durée d’1'40'' à 2'30''
Cette durée d'émission peut être passée à 3'45'' pour deux grenades accouplées, un temps mort de 15'' étant nécessaire pour la transmission de la combustion d'une grenade à l'autre.

Fum mle 1956 s
Fum mle 1956 t
Fum mle 1956 m

La grenade fumigène peut être lancée sans précaution particulière, son bouchon allumeur étant dépourvu de détonateur, elle n'explose pas et ne présente aucun danger au delà d'un rayon de 5 mètres de son point de fonctionnement.
Le conditionnement se fait par caisse de 29 Kg contenant 32 grenades emballées individuellement dans des étuis en carton et 32 bouchons allumeurs groupés par 4 dans des boîtes en matière plastique.  

Cette version connaît une longue durée d’utilisation dans l’armée française et plusieurs variantes sont retrouvées :
- Version précoce à anneau de fixation à la partie inférieure du corps.
- Variation de colorie :
         Précoce : couleur gris foncée avec marquage « Gr FUM 56 » de
         couleur jaune.
         Tardive : vert pâle avec marquage noir.

Grenade à main à fumée colorée Mle 1962 :

Elle comprend un corps de forme cylindrique.

 

Fum mle 1962

Grenade Signal de piste type 350

C'est une grenade fumigène à fumée colorée fabriquée par les établissements Ruggieri dans les années 50 et servant comme son nom l'indique à marquer une zone d'atterrissage.

Aucune information sur son utilisaion militaire (Armée de l'air ?)

C'est une grenade cylindrique de 55 mm de diamètre et 145 mm de hauteur et d'un poids de 360 g. Elle est déclenchée par un allumeur Mle 35 sans retard et émet penant 15 à 30 seconde une fumée colorée rouge ou verte selon le modèle visible à 5000 m de distance.

Le corps de la grenade est peinte en gris clair et porte les indications :

  • Un carré de la couleur de la fumée
  • FUMEE
  • SMOKE
  • SIGNAL DE PISTE
  • TYPE 350
  • R.M.X. (lot) (année)

 

Notice d'utilisation

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

Cap Camouflage Pattern I
  • 1. Cap Camouflage Pattern I | 01/02/2019
Hello,
very nice website and information, thank you for sharing it. What smoke grenades did the French use in Indochine before the Mle 53? Thank you
titus2h
I'm not sure but weapons were heterogeneous in this period. A 1948 manual still described the model 1916 (incendiaire et fumigène automatique Mle 1916) like reglementary ! But the american equipment was very widespread. In the site "Notices et guides", the last line describes the American grenades. This note dates from 1956. The smoke grenade described is WP M15. It was probably the most commonly used model, but I’m not an expert.

Ajouter un commentaire