38 - Les grenades inertes et d'exercice d'après-guerre

Grenade d'exercice

Grenade d'exercice Mle 1937 :
Ces grenades reproduisent la manipulation et simule l’explosion d’une grenade de guerre Mle 1937. Le corps en fer blanc est identique à la grenade offensive Mle 1937. Pour les rendre inoffensives,  seule un charge d’éclatement de poudre noire de 5 g est active et le chargement est remplacé par un lestage de craie pulvérulente ou de plâtre de 113 g. Elle est amorcée au moyen d’un bouchon-allumeur automatique d’exercice Mle 1935.

Elle seront utilisée jusque dans les années 70 puis remplacée par la grenade d'exercice F1 en plastique.

Les colories vont également évoluées. Dans les années d’après guerre, la grenade est peinte en noir sur la coupole supérieure et bleue sur la coupole inférieure. L’évolution se fait vers une grenade bleue à lettre jaune.

Mle37 46
Mle 37 exercice

Grenade d'exercice Mle 1957 :
C'est une rare grenade d'exercice reprenant la forme et l'allumage à traction des grenades à manche.

Elle est constituée d'un tube en carton, formant un manche, fermé en bas par une capsule d’aluminium, maintenue par un ruban adhésif qui couvre un allumeur à traction dont le cordon traverse le manche de haut en bas. Un second tube en carton vient coiffer le tube précédent et forme le corps qui renferme un chargement composé d'un lestage de terre de 30 g et d'une composition détonante de 1.8 g (charge d’éclatement), d'une mèche lente constituant un retard de 5 secondes et d'une mèche à étoupille allumant la charge d'éclatement.

Son poids en de 105 g pour 25.5 cm.

Mle 57 exercice

Grenade OX F1 :

C'est une grenade d'exercice en plastique bleu ("grenade à plâtre") qui reprend la forme de la grenade Mle 37/49 introduite en remplacement des modèles d'exercice métalique vers les années 70.

Sa taille est de 53 mm sur 73 mm sans allumeur pour un poids de 107 g, dont un chargement  de 90 g sulfate de barium et de talc et une chargement d'éclatement de 3 g.

Les allumeurs à renforcateur sans détonateur seront au fil des années du Mle 35, F4, F4A, F6, F6A de retard de 4 à 7 secondes.

Les marquages sont X F1, PK cerclé et les marquages habituelles (Lots - Frabriqant - Année).

Il y a eu plusieurs fabriquants  (S A E  Alsetex; L X T Société Lacroix à Toulouse, R M X Ruggieri usine de Monteux).

Beaucoup de ces grenades ont été ramenées par les bidasses du temps de leur service militaire et restent actives dans un placard. Leur dangerosité est limitée à celle d'un gros pétard mais restent classées en munitions militaires de catégorie A et interdites à la détention.

Vrai fausse grenade

Ox f1

Grenade d'exercice Mle 37 métallique avec allumeur Mle 35, grenade OX F allumeur Mmle 35 fabriquée par Alsetex, Grenade OX F allumeur Mle F6 et F4 fabriquées par Lacroix.

Grenades inertes de manipulation


Ce sont des grenades du modèles de guerre dépouvues de substance explosive et de détonateurs permettant leur manipulation sans danger. Pendant la période d'après guerre est seront généralement peintes en blanc avec les marquages réglementaires (modèle, numéro de lot et date de fabriquation) plus  la mention  "INERTE". 

Of 37 46 inerte
Def mle 37 46 inerte 1

1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (1)

geffroi
  • 1. geffroi | 03/05/2019
quad on taies môme sur le plateau d ecrouve eon ramassais les grenades et les balles a blanc pour jouer au petit soldat et ensuite notre tout de venir bidasse et arriver

Ajouter un commentaire