Grenade à fusil antichar AC de 73 mm Mle 50

Grenade à fusil antichar AC de 73 mm Mle 50 :

Le corps en alliage léger est cylindro-bi-ogivale et comprend l'enveloppe de la charge et l'ogive terminée par une couronne dentée. La charge creuse conique avec un revêtement en cuivre est constituée par 340 g d'hexolite 50/50 avec un relais d'amorçage. La fusée de culot est de type 27/32 Modèle 52 vissée dans un manchon de raccordement et taraudée à la base pour recevoir le tube stabilisateur terminé d'un empennage à 12 pales en alliage léger d'un diamètre de 73 mm et intérieur de 22 mm. La fusée de culot est de type 27/32 Modèle 52. La longueur est de 405 mm et son poids est de 800 g dont 340 g d'hexatolite.
La portée utile antichar en tir tendu est de 75 à 100 m et vertical de 240 m avec une perforation de 30 cm de blindage ou 90 cm de béton.

Les grenades sont emballées dans un conteneur en carton étanche et portées dans un dispositif pour trois conteneurs. Elles sont livrées dans des caisse de 70 Kg contenant 7 dispositifs soit 21 grenades.

Fusée type 27/32 Modèle 52 :

La fusée s'arme au départ du coup par la pression des gaz qui projette le tiroir vers l'avant cisaillant les goupilles. La rondelle de plomb en s'écrasant empêche le rebondissement du tiroir d'armement. Les trois billes de sécurité quittent leur logement. Dès que l'accélération de la grenade change de sens la maselotte-percuteur avance jusqu'au contact de la pointe contre le paillet protégeant l'amorce. A l'impact, la masselotte-percuteur, par inertie perce le paillet et frappe l'amorce.

Fusee culot 27 32 mle 1952

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire