Citron Foug Mle 1916

Grenade Citron Foug (CF) Mle 1916 :

Il s’agit d’une grenade défensive en forme de citron quadrillé extérieurement. Elle résulte d’une tentative d’amélioration de la fragmentation du corps en fonte. Elle pesait 550 g dont 90 g de cheddite. Elle était fournie chargée et amorcée par caisse de 20.
Elle fera partie des grenades les plus produites avec la F1 et restera réglementaire plusieurs années après la fin de la première guerre.

Système d’allumage à percussion des grenades Foug :

Le système de percussion commun à toutes les grenades Foug est composé d’un bouchon en bois qui reçoit un percuteur en forme de clou éloigné par un ressort de l’amorce qui enflamme un cordon retard de 5 secondes. Le fonctionnement est simple par percussion du clou sur une surface dure.
Le système de fixation du bouchon allumeur en bois varie au fil du temps d’une fixation par tenon en bois puis par collage. De même la fixation de la plaque de couche du bouchon allumeur pouvait être soit clouté puis à partir de 1918 clipé.

 

Citron foug difference de fixations


Le percuteur est protégé par un capot de protection en tôle dont la forme évolua avec le temps selon trois types :
- 1er modèle pointu en 1915
- 2ème modèle arrondi en 1916
- 3ème et dernier modèle plat à partir de 1918.
Ce système n’était pas à l’abri d’une percussion accidentelle notamment lors du déchargement trop violent des caisses ou lors du transport dans une musette. Cette sensibilité de l'allumeur fera qu'en plus d’être utilisée comme grenade à main, elle sera tirée enchâssée dans un sabot en bois à l’aide du fusil Guidetti utilisant un tromblon de 65 mm. La grenade étant amorcée par l'inertie au départ du coup.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire