Grenade fumigène Mle 1956

Grenade fumigène Mle 1956 :

Elle comprend un corps de forme cylindrique, d’un diamètre de 55 mm et d’une hauteur de 160 mm en tôle d’acier doux, percé de deux évents à la partie supérieure. La partie supérieure reçoit la bague de raccordement du bouchon allumeur et la partie supérieure comporte une bague filetée mâle de raccordement qui permet d’assembler les grenades en série. Elle contient un chargement à base d’hexachloréthane de 275 g.

Elle est amorcée au moyen d’un bouchon-allumeur automatique Mle 1935, à renforçateur  en poudre noire, à retard de 2,5 secondes (bouchon-allumeur modifié Alsetex).
Le poids de la grenade sans allumeur 395gr et 500 g avec bouchon-allumeur.

L’émission de fumée se fait 8 secondes après l’amorçage, pour une durée d’1'40'' à 2'30''
Cette durée d'émission peut être passée à 3'45'' pour deux grenades accouplées, un temps mort de 15'' étant nécessaire pour la transmission de la combustion d'une grenade à l'autre.

Fum mle 1956 s
Fum mle 1956 t
Fum mle 1956 m

La grenade fumigène peut être lancée sans précaution particulière, son bouchon allumeur étant dépourvu de détonateur, elle n'explose pas et ne présente aucun danger au delà d'un rayon de 5 mètres de son point de fonctionnement.
Le conditionnement se fait par caisse de 29 Kg contenant 32 grenades emballées individuellement dans des étuis en carton et 32 bouchons allumeurs groupés par 4 dans des boîtes en matière plastique.  

Cette version connaît une longue durée d’utilisation dans l’armée française et plusieurs variantes sont retrouvées :
- Version précoce à anneau de fixation à la partie inférieure du corps.
- Variation de colorie :
         Précoce : couleur gris foncée avec marquage « Gr FUM 56 » de
         couleur jaune.
         Tardive : vert pâle avec marquage noir.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire