Grenade suffocante Mle 1914

Grenade suffocante Mle 1914  :
On distingue le modèle précoce en feuille de laiton d’1mm, étamé à l’intérieur puis un modèle tardif en fer plombé pour résister à la corrosion du liquide lacrymogène.
La forme générale ovoïde est identique entre les deux modèles, composée de deux cupules soudées à l’étain. La cupule supérieure est taraudée à son sommet pour recevoir une gaine contenant en charge de poudre noire, celle-ci elle-même taraudée reçoit un système d’allumage à friction protégé par  un bouchon.  La grenade était accompagnée un frottoir inclus dans l’étiquette mode d’emploi pendue au bouchon. Son poids était de 450 g dont 250 g d’éther bromacétique.

On retrouve deux variations de la cupule supérieure au niveau de l'insertion de la gaine sur les grenades en laiton :
- type 1 :  insertion sur une cupule supérieure sans collet.
- type 2 :  insertion sur une cupule supérieure présentant un collet de quelques millimètre de hauteur.  
La cupule inférieure est plate d’un seul tenant ce qui permet de différencier le Mle 1914 métallique d’une grenade incendiaire Mle 1916 dont la base est pourvue d’une rondelle métallique soudée servant au remplissage.

 

Suffocant mle 1914 a

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire