30 - Grenades à fusil de l'entre-guerre

A l'entrée en guerre, la grenade à fusil la plus fréquemment utilisée reste la grenade VB modèle 1915 tirée à partir du tromblon VB. A cet effet, les grenadiers gardaient un fusil Lebel modèle 1886/93 permettant d'encaisser le départ violent des grenades mieux que le fragile modèle 07/15. A noter que le MAS 36 incluait dans sa conception le tir de la grenade VB mais sa distribution en 1939 resta limité.
A côté des vieilles grenades VB, plusieurs grenades de conception moderne et même révolutionnaire avaient été éllaborées mais trop tardivement pour que l'industrie de guerre puisse les distribuer massivement au combattant.

Grenade explosive de 50 mm F.A. Mle 1939 (Grenade Nahan) :
Le corps du projectile est ovoïde en fonte aciérée à ceinture cylindrique striée pour empêcher le vent. Son corps ovoïde est peint en jaune, la collerette est peinte en rouge. L’empennage est en alliage d’aluminium, il est constitué d’un tube muni d’évents et de six ailettes. La charge est de 73 g d’explosif NX ou 55 g de tolite.  A l’impact, cette grenade produit des éclats vulnérants dans un rayon de 30 mètres équivalents à la grenade V.B. ou F1.
La fusée de 19/23 Mle 1939 en alliage léger ou en laiton s’arme au départ du coup par avance de l’amorce par refoulement du percuteur. Elle assure une sécurité de bouche de 3 mètres.
La grenade Nahan pouvait être tirée à partir d’un fusil muni d’un manchon de 22 mm s’adaptant au fusil de 7.5 mm ou 8 mm par une virole ou  tirée par le lance-grenades Mle 1937 muni d’une charge propulsive (étui en aluminium d’1.4 g de balistite amorcé au culot). Son poids était de 470 g pour une longueur de 164 mm.

 

 

34s1py1
Grenade inerte 50 mm

Grenade d’exercice de 50 mm Mle 1939 :
Elle est identique équipée d'une fusée active et d'une légère charge de poudre noire. Marquage ogive supérieure bleue.
 
Grenade inerte de 50 mm Mle 1939 :
Elle identique mais équipée  d'une fusée inerte et d'un corps de projectile Mle 1937. Marquage ogive supérieure blanche.  

Grenade à fusil à charge creuse de 50 mm Mle 1937 (Grenade Brandt de 50 mm Mle 1937) :
Cette grenade bien que mise au point avant 1939 ne fut pas mise en production avant le 11 juin 1940 et ne participa pas au combat. Elle aurait pu percée tous les blindages des chars allemands de début de guerre. Sa fabrication fut réellement lancée en 1941 sous la désignation de « grenade pour le maintien de l’ordre » Mle 41 à 300 000 exemplaires.
Elle est constituée d'un corps ovoïde, d'un empennage en alliage d’aluminium constitué d’un tube de 22 mm muni d’évents et de 4 ailettes.
Aux essais, la grenade Brandt à CC perçait 40 mm d’acier à blindage sous I = 0°. Son périmètre d’utilisation ne dépassait pas les 80/100 m.

Mle 1939 ac

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau