17 - Les grenades incendiaires 14-18

Grenades incendiaires à essence Mle 1916 petit et grand Modèles :
C’est une sphère en acier mince équipée d’un allumeur à friction Mle 1915. Il existe des modèles à détonateur surajouté (collé rouge) ou sans détonateur (collé blanc).
Le contenu incendiaire est un mélange d’essence et de poudre d’aluminium.
Il existe deux modèles :
- Petit modèle : diamètre de 82 mm avec bouchon de remplissage sur l’hémisphère supérieure près de l’allumeur. Son allumeur est à friction.
- Grand modèle : diamètre de 120 mm avec bouchon de remplissage à la base. Son allumeur est un Mle 1916 à percussion d'un retard de 5 s. Poids total : 500 g.

Grenades incendiaire et fumigène AB Mle 1916 :
Le corps sphérique de 85 mm est composé de 2 emboutis en fer blanc soudés à l’étain.  Au sommet, un orifice reçoit une gaine en alliage de plomb d’antimoine et d’étain contenant une charge d’1 g de poudre noire. A sa base, on retrouve l'orfice de chargement fermée par une rondelle d'acier soudée. Un allumeur à percussion Mle 1915 sans détonateur permettait l’explosion de la charge.
Le contenu incendiaire était composé de 500 g de phosphore blanc et produisait des projections de matières enflammées et un nuage dense dans un rayon de 15 à 20 mètres. Elle pouvait ainsi être employée aussi bien comme grenade incendiaire que fumigène.
Poids total : 715 g ; Retard 5 s.  Livrée en caisse de 25 à 50 grenades chargées et amorcées.

AB Mle 1916 et incendiaire fumigène Mle 1916

Grenade incendiaire et fumigène automatique Mle 1916 :
C’est une amélioration du modèle précédent par un profilage du corps qui devient ovoïde permettant une meilleure prise en main et l’adjonction d’un bouchon allumeur Billiant Mle 1916.  

Sa forme est très similaire à la grenade suffocante Mle 1914 métallique ou Mle 1916. On peut facilement la distinguer par le type de bagues de fixation des détonateurs et le fond qui reçoit un orifice de chargement colmaté par une rondelle soudée (Cf figure ci-contre).
Spn poids est de 560 g pour un contenu incendiaire composé de 300 g de phosphore blanc.
Retard 5 s.  Livrée en caisse de 25 à 50 grenades chargées et amorcées.

En collection, cette grenade ressemble également à la grenade yougoslave modèle M38. Certaine de ces grenades M38 ont été transformée pour recevoir un détonateur automatique soviétique plus pratique que le détonateur à friction. On les reconnait par l'absence de rondelle de fermeture et une corps plus fin.

Grenade incendiaire à main Mle 1916 :
C'est une grenade en fer blanc cylindrique d'un dimètre de 6 cm et d'une hauteur de 15,2 cm taraudée pour recevoir un allumeur à percussion Mle 1916 sans détonateur. L’allumeur est en contact avec une charge d’allumage renfermée dans un petit sac et relié à deux mèches.

C'est une grenade composée de calorite (mélange d’oxyde de fer 75%, d’alumine 20% et de silicate de soude 5%) qui dégage après allumage une chaleur de 3000°. C'est plus une charge de destruction que l'on posait sur le matériel à détruire qu'une grenade à lancer.

 

 

Incendiaire mle 1916 schema
Incendiaire mle 1916

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire