4 - Appareil Moisson et grenade Modèle 1839

Grenade Mle 1839 dite «  Moisson » :
Les projectiles étaient lancés par un mortier en bronze de 15 cm Mle 1838 très répandus à partir de l’automne 1914 (le célèbre « crapouillot » ) mais aussi beaucoup plus rarement dans des mortiers Modèle 1939, de 22, 27 et 32 cm moins employés du fait de leur poids.  La principale différence résidait dans les formes extérieures des tourillons du Mle 1838 qui n'avaient pas de renforts et pas de listel à la bouche. Ils étaient utilisés comme appui feu dans la défense rapprochée des ouvrages fortifiés. Les mortiers de 27 et 32 tirent un boulet sphérique (bombe) chargée de poudre noire équipée de deux anneaux de manipulation. Les bombes de 15 et 22 cm étaient dépourvues d’anneaux.   

La grenade Moisson était identique à la grenade Mle 1847 en dehors d’une taille réduite de 70 mm. Son poids chargée de 20 g de poudre noire était de 1.16 Kg. Son système d’allumage était formé par un tampon de bois percé en son centre d’un trou par où passait une mèche.

Cette grenade était utilisée dans un «  appareil Moisson » qui se composait d’un demi-baril de poudre de 25 ou 50 kg selon les calibres du mortier, munis de deux anses en corde dont le fond était renforcé par un double fond et par un plateau, monté sur un tampon prismatique en bois léger du calibre de l’âme du mortier. Les gaz de propulsion de l’obusier allumaient la mèche au départ du coup par l’intermédiaire de 6 trous percés dans le fond du baril.

Appareil moisson

Cet "appareil" semble dater des années 1860-1862 et avoir été imité des engins similaires utilisés par les Russes à Sébastopol.  Son nom serait celui d’un officier d’artillerie des années 1830 à 1864 à l’initiative de son emploi.
Le baril de 25 kg était utilisé dans le mortier de 15 cm  et chargé de 4 obus sphériques de 12 et de 13 grenades. La portée peu précise était au maximum de 450 m. Les mortiers de 22, 27 et 32 cm utilisaient des barils de 50 Kg chargés respectivement de 7, 10, 14 obus de 12 et 28, 40, 47 grenades.

Il est sidérant de constater que cette arme était encore décrite en 1935 dans les écoles d'artillerie (réf.)

Références :

- "Organisation des matériels d'artillerie Tome VII - Artillerie de Tranchée" Ecole d'Application de l'Artillerie Janvier 1935 : Site FORUM ATF40

Références

http://atf40.forumculture.net/t7696-gbm-108-le-crapouillot-mortier-de-15-cm-mle-1838

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire