43 - Les grenades à fusil éclairantes

Artifice à fusil Mle 48-50

Le corps en alliage léger (alumag) est cylindrique de 40 mm de diamètre contenant l'artifice relié ou non à un parachute. Au corps est fixé un tube stabilisateur d'un diamètre interne de 15 mm avec un empennage à 6 pales d'un diamètre de 50 mm. Sa longueur totale est de 235 mm pour un point variant selon les artifices de 340 à 425 g.

Les artifices peuvent être constitués de :

  • 3 feux sans parachute : blancs, rouges, verts;
  • 3 fumées sans parachute : blancs, rouges, verts;
  • 1 feu avec parachute :blanc, rouge, vert.

Le dépotage se fait vers 110 à 130 m pour un tir vertical à 70°. La durée d'émission des signaux des feux ou fumées sans parachute est de 8 s et des feux avec parachute de 25 s. Le feu blanc éclaire une zone d'un diamètre de 300 m environ; les signaux et fumées sont visibles entre 1000 et 2000 m selon la nature du terrain et les conditions atmosphériques.

 

 

Les marquages présents sur le corps sont :

Un parachute stylisé si nécessaire puis " ECP - lot - année" en peinture noire sur la corps de la grenade.

Le type d'artifice :

- 1 feu avec parachute : une bande circulaire de la couleur du feu à l'extrémité avant de 12 mm de largeur.

- 3 feux sans parachute : 3 bandes de la couleur des feux à l'extrimté avant de 6 mm de largeur.

- 3 fumées sans parachute : 3 cercles de la couleur des fumées de 6 mm de diamètre suivant une génératrice.

Artifice 48 50 marques

 

Le diamètre du tube stabilisateur n'étant que de 15 mm, l'artifice est prévu pour être placé directement sur le canon du fusil MAS Mle 36 ou SA Mle 49 sans manchon. Le tir s'effectue à l'aide d'une cartouche sans balle placée dans le tube stabilisateur.

Les gaz émis au moment du tir allume du pulvérin par l'intermédiaire d'un canal de transmission obturé à la cire jusqu'à une charge d'allumage d'un gramme de poudre de chasse, déclenchant un retard et le dépotage. Deux évents latéraux sont situés au niveau de la chambre de combustion. 

 

Plus de détails : Artifice à fusil Mle 48-50

Artifice de signalisation de 40 mm Mle 1952

Le corps en alliage léger (alumag) est cylindrique de 40.5 mm de diamètre contenant un pot éclairant (composition thermique à base de magnésium et de nitrate de baryum) relié à un parachute en soie. Le fond est percé de 2 évents permettant l'allumage de la composition fusante et fermé par des paillettes d'étain.

Au corps est fixé un tube stabilisateur en alliage léger (zicral) d'un diamètre interne de 22 mm percé de deux orifices de 1 mm de diamètre avec un empennage en alliage léger (almasilium) à 8 pales en L d'un diamètre de 40 mm.

A l'intérieur du tube stabilisateur sont fixées à l'aide de support en caoutchouc les cartouches de lancement 7.5 mm ou 7.62 mm dans les années 60-70 puis 7.62 mm ou 5.56 mm FAMAS par la suite).

Au départ du coup, les gaz enflamment une composition fusante qui se transmet à une charge de dépotage après 3 secondes et enflamme une étoupille allumant l'artifice 5 secondes après de départ du coup. La hauteur de dépotage est de 90 m et le parachute retombe à la vitesse de 2,5 m/s. L'artifice finie sa combustion environ à 25 mètres du sol. Le périmètre éclairé est à environ 300 mètres de diamètre.

Son poids est de 285 g pour une longueur de 27 cm.

Elle ne sont pas peinte et l'alliage est laissé nu. On retrouve une bande circulaire blanche de 10 mm de large au dessus du porte retard et au milieu du tube stabilisateur une bande noire de 12 mm.

Le marquage en bleu foncé suivant une génératrice varie :

  1. Marquage précoce 52-58 ?Marquage 52 precoceUne étoile bleu foncé à 5 branches                                                                                                      
  2. Marquage tardif post-58 ? Marquage 52 tardifUne étoile bleu foncéà 5 branches

Etoile 52

 

Plus de détails : Artifice à fusil Mle 1952


 

 

 

 

 

Grenade eclairante schema 1

Artifice de signalisation de 40 mm Mle 1959

La grenade est identique au modèle 1952 par sa forme et sa taille.

Elle se différencie :

  • par la forme en T des  pales en T et en matière plastique pour les types tardifs (couleur verte). La forme précoce couleur alliage garde des pales en L.
  • un poids supérieur de 335 g
  • par les artifices proposés :
    • 1 feu blanc ou rouge ou vert à parachute
    • 3 feux blancs ou rouges ou verts
    • 1 fumée jaune ou rouge ou verte, à parachute
    • 3 fumées jaunes ou rouges ou vertes.

Le dépotage a lieu en général vers 100 m d'altitude. La durée du signal dure 25 secondes en présence d'un parachute et 7.5 secondes sans parachute. Le diamètre d'éclairement du feu blanc à parachute est de 300 m.

Grenade eclairante pales
Grenades eclairante 52 et 59

Il existe deux variations en couleur : 

  • précoce : couleur de l'alliage non peinte avec une bande circulaire blanche de 10 mm de large au dessus du porte retard identique au modèle 52 mais la bande noire du tube stabilisateur est supprimée.
    • Marquage en blanc sur directrice : type précoce de l'ECP (Ecole Centrale de Pyrotechnie)
  • tardive : peinte en vert kaki avec marquages en rouge foncée avec une bande circulaire blanche de 10 mm à l'extrémité supérieure.
    • Type tardif (a) : marquage en rouge foncé sur directrice / étoile à 5 branches de RMX (Ruggieri usine de Monteux)
    • Type tardif (b) :  marquage en rouge foncé sur directrice / étoile à 6 branches de l'EPC (Société Anonyme d’Explosifs et de Produits Chimiques Saint Martin de Crau).

 

Pas d'informations sur la désignation des autres types de feux.

 

Plus de détails : Artifice à fusil Mle 1959

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire